browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Festival Krik-Krak 2011

Les 12 et 13 mars 2011, la ville des Cayes  a accueilli la première édition du festival  de contes « Krik ? Krak ! »Le festival « Krik ? Krak ! » S’est ouvert à la bibliothèque IPDEC le samedi 12 mars 2011, par une mise en contexte du directeur artistique de Akoustik Pierresaint Jean Widler, en présence de  Vanessa Goscinny, directrice financière de la FOKAL et Régine René, attachée culturelle de l’ambassade des Etats-Unis  en Haïti. Les deux intervenantes n’ont pas caché leur fierté d’avoir accompagné ce projet  qui vise à renforcer  l’idée de sauvegarde des traditions. Au cours de la même journée du 12, une conférence pédagogique et ludique a été prononcée par Elizabeth Pierre-Louis  qui a montré l’importance du conte comme genre littéraire dans la construction de l’imaginaire et de l’identité culturelle des enfants,  s’appuyant pour illustrer son propos sur certains contes très populaires en Haïti.

no images were found

Après avoir laissé place à l’échange, le festival « Krik ? Krak ! » a mis le cap vers l’école nationale de Colette, située dans une zone retirée de la ville des Cayes pour la représentation  de « Lago lago… alarive timoun », un spectacle pour enfants mis en scène par Paula C. Péan. Plus de deux cent enfants ont assisté à la représentation qui aborde la question des droits de l’enfance. Ce fut pour beaucoup de ces enfants la première occasion d’assister à une pièce de théâtre. A la fin du spectacle nous avons offert une collation aux enfants.Dans la soirée, le rendez vous était donné sur la place d’armes pour une veillée culturelle qui s’est déroulée dans un décor festif créé par les productions Zateliers dirigées par l’architecte décorateur David Charlier. Le marionnettiste et conteur Ernst St Rome a ouvert la veillée, faisant interpréter à sa marionnette un extrait de « lago lajounen ak lannuit ». De nombreux conteurs ont défilé sur la scène ce soir là, parmi lesquels Shelson Hermoza, Billy Elucien, Paula Clermont Péan, Jhonny Zephirin, Pyram St Phard, Marc Vallès, Marc Henry Valmont ainsi que les troubadours Georges Lefranc, Houstan Jabouin Coni Ledan et Duplessis Ledan.Le dimanche 13 mars dans l’après-midi, le grand public était attendu à l’Alliance française des Cayes pour participer à la conférence donnée par madame Michelle D. Pierre Louis, invitée par Akoustik Prod. Avec beaucoup de charme et de passion, elle a échangé avec le public présent, dont le maire de la ville, Mr Yvon Chéry, autour du conte, thème principal du festival. Ensuite, une bande à pied les a accueillis au sortir de la conférence, leur entonnant un ochan qui a lancé la dernière ligne droite du festival, au rythme des vaccines, des bambous et des percussions dans une ambiance de convivialité. Les curieux aux abords du parcours se sont vite joints à laMarionnettes et d’entendre les conteurs autour desquels, à chaque carrefour, se formait un grand cercle de spectateurs. Mètminwi, une marionnette géante de la compagnie COPART d’Ernst Saint-Rome a attisé la curiosité et l’engouement des jeunes et moins jeunes alors qu’elle se frayait un passage en dansant à travers la foule, menant les conteurs d’un carrefour à l’autre. Le public, plus nombreux au fil que la caravane avançait, a montré beaucoup d’attention. Chaque conteur créait une ambiance différente selon sa prestation et les contes choisis.La première édition du festival « Krik ? Krak ! » S’est clôturée sur l’envie, déjà, de rééditer cet exploit qui ne serait pas possible sans  votre support financier et votre présence a nos cotés durant ces festivités. Nous travaillons déjà sur la deuxième édition du festival, que nous souhaitons  être plus riche encore en termes d’activités, et que «Krik ? Krak ! » 2012 soit l’occasion d’offrir  des ateliers de formations permettant aux conteurs et aux jeunes des Cayes de mieux connaitre ce genre littéraire qu’est le conte.